Encens 

Résultats 1 - 12 sur 94.

Ce Bakhoor / Bakhour est de très bonne qualité,il est fleuri et boisé.

7,50 €

Bakhoor de qualité supérieure, est un ensemble de senteurs orientales

7,50 €

Bakhoor de qualité supérieure, est un ensemble de senteurs orientales

7,50 €

Un bakhoor suave et doux qui embaumera vos pièces d'une odeur orientale et agréable. 

10,50 €

Bakhoor de qualité supérieure, est un ensemble de bouquet aromatique de la famille olfactive "fruitée et musquée"...

6,50 €

Ce bakhoor est utilisé pour parfumer la maison, à des occasions spéciales ou pour honorer les invités.

10,00 €
Bukhoor Mamool Sheikh Shuyukh Rupture

Ce bakhoor est utilisé pour parfumer la maison, à des occasions spéciales ou pour honorer les invités.

10,00 €
Bukhor Mukhallat Sharqia Rupture

Bakhoor de qualité sous forme de carré de chocolat, il est un ensemble de bouquet aromatique de la famille olfactive "boisée, musquée"...

6,50 €

Le bakhoor / bakhour tisse un bouquet aromatique de matières premières, telles que le bois de santal, l'encens et le mélange de l'essence de Oud, Musc, Ambre, Rose etc...

7,00 €
Bukhoor Raghba Rupture

Ce bukhoor est un encens aux senteurs oriental et très douce. Il est construit autour du Oud et de la Vanille.

6,00 €

Bakhoor de qualité supérieure, est un ensemble de bouquet aromatique de la famille olfactive "boisée, musquée"...

6,50 €
Bakhoor Santal Rupture

Ce bakhoor est utilisé pour parfumer la maison et à des occasions spéciales ou pour honorer les invités.

17,50 €
Résultats 1 - 12 sur 94.
Encens

Lorsqu’on évoque l’encens naturels, on pense directement à la région du Dhafour à Oman. Cette région abritant les villes d’Ubar et de Salalah sont les berceaux de la résine olfactive qui a fait tourner la tête des dignitaires du monde entier de l’antiquité jusqu’à nos jours. Ainsi, nous vous proposons un retour en arrière intéressant pour comprendre la fonction précise de l’encens. Ces explications vous permettront de maîtriser l’usage et de le rendre profitable dans votre environnement.

L’encens : une résine boisée difficile à produire

L’encens se présente comme le summum des parfums boisés. Plus élégant que la myrrhe, presque aussi prisé que le oud, il dégage une forte et chaude odeur. Formant de petits cailloux aux couleurs d’agrumes, cette résine aromatique a traversée les époques. Elle  a maintes fois dépassée le prix de l’or. 

Des dynasties pouvaient entrer en guerre pour s’approprier le commandement de ce commerce juteux.

Pourtant, la sève du Boswelia Sacra nécessite des heures accrues de travail. Dans la montagne rocailleuse omanaise, les hommes et les dromadaires doivent marcher  pendant des heures. Une fois les arbres atteints, il convient d’inciser l’écorce puis d’attendre une dizaine de jours le temps que la sève se cristallise. Une fois, les meilleurs éléments triés, une période de séchage de trois semaines doit être observées dans l’obscurité.

C’est ce protocole sous une chaleur ardente de mars à avril qui est à l’origine de l’épaisse fumée que nous connaissons.

Une connotation religieuse

La cérémonie de l’encens naturels n’a pas changé depuis des siècles. La gomme aromatique se diffuse toujours au travers de brûleurs sur un encensoir. Cette pratique ancienne fait appel au sacré. Les Égyptiens le convoitaient pour inhumer les momies. Les Hébreux l’utilisaient en tant qu’huile d’onction. Et dans la religion musulmane, l’encens sert à parfumer les maisons et patios. Cette odeur plaît aux anges.

Cette matière précieuse sortie du désert impénétrable du Roub Al Khali s’est diffusée rapidement en Inde par la mer d’Arabie. Les peuples asiatiques ont pu à leur tour ajuster l’encens à leur convenance en y ajoutant d’autres saveurs boisées comme le oud.

L’action relaxante de l’encens naturels pour les demeures

Apprécié de tous les peuples, l’encens dégagent différentes effluves lorsqu’il est mélangé à d’autres substances. Les combinaisons avec le bois de santal, la myrrhe, l’huile de rose ou le musc en font des bakhours très prestigieux. 

Ces odeurs irrésistibles s’imprègnent facilement dans les maisons et leurs environs. A cette occasion, brûler de l’encens se réalise après le nettoyage pour assainir et apaiser l’ambiance du foyer. Dans le monde oriental, il est coutume d’allumer de l’encens lorsque l’on reçoit des hôtes. Cette pratique est aussi habituelle pour les rapports intimes ou pour imprégner le linge d’une excellente odeur.

En Arabie, certaines personnes trempent la résine d’oliban dans de l’eau et la mâchent pour soulager les problèmes gastriques.

Synonyme de propreté, de noblesse et de volupté, l’encens naturels embellit l’atmosphère dans lequel il se consume.